Quelles sont les étapes nécessaires à la mise en place des implants ?

La première étape consiste en un interrogatoire médical, l'examen clinique. Et si nécessaire en l'étude d'une radio panoramique. Le chirurgien étudiera ensuite votre scanner. Cette étude peut se faire avec un logiciel de simulation implantaire.

Avant d'envisager la pose d'un implant il convient :

  • d'apprécier avec exactitude le volume et la qualité de l'os résiduel.
  • d'analyser très précisément la densité et l'épaisseur de l'os en le décomposant en coupes fines. Vous pouvez assister à l'analyse de votre scanner. Cette séance fera l'objet d'un nouveau rendez-vous.


Avant la prise du scanner, et dans certains cas, nous allons préfigurer la forme et la position des dents et réaliser un guide scannographique. Ce guide est réalisé à partir d'une empreinte de votre bouche ou des anciens appareils existants, il servira à établir un projet chirurgical et prothétique précis.

Nous validerons au moment de l'étude de votre scanner, la faisabilité de l'intervention.

Un guide chirurgical pourrait être nécessaire. Il permet de retrouver en boucle la position idéale des implants préfigurée par ordinateur.

 

Quel intérêt pour vous présente l'analyse des Scanner numérisé

 

  • Vous bénéficiez du meilleur et du plus sûr diagnostic pré-implantaire qui existe.
  • Nous pouvons ensemble apprécier les risques et les diminuer par une approche objective.
  • Vous pouvez visualiser votre intervention et mieux la comprendre.
  • Selon les cas, nous sommes en mesure de transférer ces informations en bouche grâce à un guide chirurgical.

 
Les implants sont posés en cabinet, dans un environnement opératoire ou l'asepsie est totalement maîtrisée. Il nécessite une anesthésie locale. Ils peuvent être en » un temps » opératoire. Ils sont donc apparent en bouche dès la fin de l'intervention.

    La chirurgie peut s'effectuer en « deux temps ». L’implant reste sous la gencive. Il nécessite donc une deuxième étape chirurgicale qui les rend apparents. C'est « la découverte ».

Ils peuvent être posés en mise en « charge immédiate », le patient repart avec une prothèse provisoire.

Une première visite de contrôle à lieu à 10 jours et une dernière à 25 jours. A ce stade un cliché radio permet de valider le bon déroulement du protocole d'ostéo- intégration. A deux, quatre ou six mois, après le chirurgien obtient l'ostéo-intégration de vos implants. Il a donc respecté son engagement. Il donne le feu vert au dentiste spécialiste qui fera la prothèse. Il prendra son empreinte et réalisera son travail final en respectant les étapes classiques de la réalisation d'une prothèse.

 

Retour au sommaire

Article rédigé par le praticien le 29/11/2011

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr